Tout simplement noir

écrit et réalisé par  Jean-Pascal Zadi et John Wax

DU 26 AOÛT AU 08 SEPTEMBRE

avec Jean-Pascal Zadi, Fary, Caroline
Anglade, et dans leur propre rôle : Claudia Tagbo, Eric Judor, Soprano...
France - 2020 - 1h30

Tout simplement Noir, dont le titre évoque un groupe de rap français oublié des années 90, mais ironise aussi sur l’hypocrisie du terme Black, arrive à point nommé… Le film gratte où ça fait mal en renvoyant parfois dos à dos, avec une géniale ironie, les problématiques raciales ou communautaires.
Pour faire court, on pourrait définir Zadi comme une espèce de Desproges noir qui rigole de tout ce dont les gens honnêtes ne rient pas (notamment le racisme et l’esclavage, mais aussi le féminisme).
Dans un autre genre, Zadi, du moins son personnage, c’est aussi un peu Pierre Richard, le grand dadais gaffeur né, qui transforme n’importe quelle situation pourtant bien engagée en catastrophe totale, notamment dans une scène incroyable avec Claudia Tagbo.
Zadi incarne donc JP, un acteur un peu loser qui décide devant les yeux de sa petite famille mi-attendrie mi-inquiète de se lancer dans l’organisation d’une marche de contestation noire, pour laquelle il espère le soutien de toutes les personnalités noires emblématiques des médias, de la culture ou du sport. Va donc commencer un long chemin semé d’embûches à la rencontre des VIP les plus divers qui pourraient devenir des locomotives pour sa marche.
Dans cette fiction documentée ou ce faux documentaire bidonné (et bidonnant) chaque personnalité joue son propre rôle en poussant pour notre plus grand plaisir vers l’auto-caricature.
Au-delà de la farce, Jean-Pascal Zadi, sans oublier de rappeler l’évidence des discriminations raciales présentes en France et des violences policières à travers une scène de bavure flagrante, pose toutes les questions qui fâchent sans apporter forcément les réponses et sans tenter d’imposer une quelconque morale, mais plutôt en incitant chacun, quels que soient son parcours et son profil ethnique, racial, culturel, à construire librement sa propre identité.