top of page

CORSAGE

DU 04 AU 17 janvier

co-écrit et réalisé par MARIE KREUTZER

La séance du mardi 10 JANVIER à 13h30
sera suivie d’une présentation et d'un débat proposés par l'université populaire de Poissy

avec Vicky Krieps, Florian Teichtmeister,
Katharina Lorentz, Jeanne Werner...
Autriche - 1h53 - VOST

CORSAGE.jpg

Vienne, Noël 1877. L’impératrice Elisabeth d’Autriche s’apprête à fêter son 40ème anniversaire. Première dame
d’Autriche, femme de l’Empereur François-Joseph Ier, elle n’a pas le droit de s’exprimer et doit rester à jamais la belle et jeune impératrice. Pour satisfaire ces attentes, elle se plie à un régime rigoureux de jeûne, d’exercices, de coiffure et de mesure quotidienne de sa taille. Il faut être jolie, il faut être mince et sous les taffetas, la fourrure et les rubans de ses parures, nul ne pourra percevoir ni le corps malmené, ni le feu qui bouillonne. Même son rôle de mère, jadis l’une de ses rares prérogatives, aujourd’hui lui échappe : la fantaisie de l’enfance est morte, ne reste que le sérieux rigide et froid du monde adulte. Peu à peu Sissi l’impératrice va se dissoudre dans Elisabeth, une femme de son époque en quête de liberté, et c’est cette lutte, cette conquête, cette renaissance que raconte Corsage. D’une beauté et d’une délicatesse infinie, porté par une actrice qui n’en finit pas de nous époustoufler, le film raconte aussi le grondement de l’histoire dans une Europe qui, bientôt, va exploser. Un film d’une modernité percutante dans ce qu’il dit de la superficialité des vies de pouvoir et de paraître.

bottom of page