INDES GALANTES

DU 14 AU 27 JUILLET

réalisé par PHILIPPE BéZIAT

documentaire
France - 2020 - 1h48

Indes Galantes silhouette.jpg
Indes Galantes_edited.jpg

En 2017 débute la production de l’opéra-ballet Les Indes galantes (musique de Jean-Philippe Rameau, livret de Louis Fuzelier) qui se tiendra deux ans plus tard à l’Opéra Bastille : quelle aventure ! C’est une première pour 30 danseurs de hip-hop, krump, break, voguing... Une première pour le metteur en scène Clément Cogitore et pour
la chorégraphe Bintou Dembélé. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Rameau.
Des répétitions aux représentations publiques, c’est une aventure humaine et une rencontre aux enjeux politiques que nous suivons : une nouvelle génération d’artistes peut-elle aujourd’hui prendre la Bastille ?
Autant prévenir : on ne se débarrasse pas facilement des arias de ces Indes galantes ni de leurs tambours pénétrants. En alliant chant lyrique et culture urbaine, en unissant leurs arts, le metteur en scène Clément Cogitore, le directeur musical Leonardo Garcia Alarcon, la chorégraphe Bintou
Dembélé ont constitué une véritable tribu soudée autour de ses différences. La scène de l’Opéra Bastille devient soudain un condensé de continents, la substantifique moelle de notre monde. Pour restituer cette longue construction méticuleuse, l’harmonie qui en découle, il ne fallait pas moins de deux ans de tournage, neuf mois de montage pour trier les innombrables rushs. Un travail à plusieurs mains à la hauteur de cette épopée collective qui dépoussière les cervelles, véritable philosophie de vie.
Une œuvre musicale, galvanisante et profondément humaine.