top of page

KINDS OF KINDNESS

co-écrit et réalisé par YORGOS LANTHIMOS

avec Emma Stone, Jesse Plemons, Willem Dafoe, Margaret Qualley, Hong Chau...
USA - 2024 -  2h54 - VOST

du 10 au 23 juillet

Prix kind of kindness_edited.jpg
KInd of Kindness.jpg

Attention, un Yórgos Lánthimos peut en cacher un autre ! Tourné aux États-Unis pendant la postproduction de Pauvres Créatures, barnum rétrofuturiste grinçant couronné du Lion d’or de Venise et d’une ribambelle de récompenses ailleurs, Kinds of Kindness fait figure de “petit” film avec son budget de 15 millions de dollars (contre 35) et ses décors et costumes contemporains. Projeté en compétition à Cannes et auréolé d’un très beau prix d’interprétation pour Jesse Plemons, voici donc trois histoires. Le premier volet, le meilleur, enregistre le sursaut rebelle d’un homme dont tous les choix sont assumés par un autre. Chaque jour, Robert reçoit une lettre manuscrite dans laquelle Raymond, son “patron”, lui indique ce qu’il doit manger, porter, lire... D’autres exigences, plus cruelles, absurdes ou illégales, finissent par poser problème à l’employé modèle. Dans le volet suivant, une femme disparue rentre au bercail et suscite la suspicion de son mari flic, persuadé qu’elle est une autre. Le dernier voit entre moult folies les membres d’une secte boire exclusivement les larmes de leurs gourous.
À chaque fois, le résultat, méchamment bizarre, est livré sans notice explicative. Le travail de Yórgos Lánthimos, de fait, ne captive jamais tant que par l’abîme qu’il ouvre. Coscénarisé avec le complice des premières années, Efthimis Filippou, Kinds of Kindness opère un retour aux origines qui ravira ses adeptes (et torturera les allergiques). Bonus : La trouvaille, c’est d’avoir distribué les mêmes acteurs, telle une troupe, dans des rôles différents. Emma Stone brille évidemment de mille feux, mais c’est Jesse Plemons qui bénéficie le plus de cette triple exposition. (d’après Télérama)

bottom of page