LA CRAVATE

réalisé par MATHIAS THéRY & ETIENNE CHAILLOU

UNE SEMAINE DU 04 AU 10 MARS 2020

documentaire
France - 2020 - 1h36

Vous aviez peut-être découvert le premier film des deux coréalisateurs en 2016 : La sociologue et l'ourson était une petite perle très originale dans laquelle le mariage pour tous et ses détracteurs étaient disséqués via des séquences animées avec des ours en peluche ! Ce second film traite un sujet totalement différent mais le dispositif inventé cette fois est tout aussi créatif : les deux réalisateurs ont suivi Bastien, vingt ans et militant depuis cinq ans au sein du parti qui s'appelle aujourd'hui le Rassemblement National, dans son quotidien pendant les mois précédant l'élection d'Emmanuel Macron.
De ce temps passé à l'observer et à le filmer, ils ont écrit son histoire qu'il est invité à relire et valider, face caméra. Ce dispositif installe à la fois une distance et un rapport de confiance qui permet au personnage de se livrer entièrement, jusque dans la révélation des détours les plus sombres de son passé...
Dès les premiers plans, nous voilà désarçonnés, ne sachant pas trop sur quel pied danser dans ce face-à-face avec Bastien. Il fait décidément partie de ces êtres qu’on n’arrive pas vraiment à détester malgré leurs penchants regrettables et leurs idées pour le coup détestables : il faut bien reconnaître qu'il est drôle, Bastien ! Drôle, touchant et agaçant à la fois !
Et la cravate dans tout ça ? C’est ce petit accessoire de plus ou moins bon goût constitutif de tout homme politique. Ce supplément de tissu censé procurer un je-ne-sais-quoi de “respectabilité”. C’est grâce à elle que Bastien va essayer de grimper les échelons dans le parti, désireux de bien faire et surtout d’échapper à sa condition sociale. Cela nous choque ? Et pourtant, tout au long du récit, cette question sera présente en filigrane. Comment a-t-il pu, mais surtout comment a-t-on pu en arriver là ? Insensiblement, mais sûrement.