top of page

LA FILLE DE SON PèRE

écrit et réalisé par ERWAN LE DUC

 avec Nahuel Pérez Biscayart, Céleste Brunnquell, Maud Wyler...
France - 2023 - 1h31

du 17 au 30 janvier

la fille de son pere
Cinéma Pandora Achères

Au début, Étienne a 20 ans et il ne se doute de rien. Tout commence à 200 à l’heure par une rencontre coup de foudre avec Valérie qui abandonne aussi sec et sans préavis l’idylle et l’enfant qui en est né ! Étienne, devenu entraîneur de foot, élève donc seul Rosa qui grandit dans un climat de bonheur flottant créé par ce père à l’énergie et à l’enthousiasme débordants, ayant mis un mouchoir sur la flamme de son passé pour se dédier entièrement à sa fille. Mais Rosa rêve de peindre et les Beaux-Arts de Metz, à des centaines de kilomètres de la maison, viennent de l’accepter... Alors qu’il faut se séparer pour chacun vivre sa vie, le passé ressurgit.
Après son coup d’essai remarqué en 2019 avec Perdrix, le singulier Erwan Le Duc nous offre La Fille de son père, et renoue avec son style plus héritier de Buster Keaton, Tati ou Kaurismäki que de la tradition naturaliste française. Des injections à haute dose de légèreté poétique apportent à ce film mené tambour battant quelques séquences franchement hilarantes, mais ne l’empêchent pas néanmoins de traiter “ sérieusement” et avec beaucoup d’émotion son sujet : une relation d’osmose entre un père et sa fille quand survient le temps pour celle-ci de quitter l’enfance et le nid familial.

bottom of page