LA LLORONA

écrit et réalisé par JAYRO BUSTAMANTE

UNE SEMAINE DU 19 AU 25 FéVRIER 2020

avec María Mercedes Coroy, Sabrina
De La Hoz, Margarita Kenéfic…
Guatemala/France - 2020 - 1h37 - VOST

Trente ans après la guerre civile au Guatemala, le général Enrique est, enfin, traduit en justice. Mais le vieillard, plein de morgue, ne reconnaît toujours pas avoir ordonné le génocide indien, et particulièrement les massacres de Rabinal entre 1981 et 1983. Condamné, il est pourtant gracié quelques jours plus tard, et rentre, avec sa femme, sa fille et sa petite-fille dans sa grande villa,
désormais encerclée par une foule de manifestants qui brandissent les photos de centaines de morts et de disparus. À l’intérieur de la demeure, devenue un étrange fort Alamo, l’ambiance est irrespirable et le général ne dort plus, persuadé d’entendre les pleurs d’une femme. Alma, la nouvelle employée de maison indigène, serait-elle une revenante venue réclamer vengeance ?
La Llorona est un film époustouflant : après Ixcanul (Ours d’argent à Berlin en 2015) et Tremblements, Jayro Bustamante clôt son triptyque sur la haine au Guatemala avec ce drame d’une puissance rare sur les plaies, encore béantes, d’un pays qui ne reconnaît toujours pas officiellement les exactions du régime militaire, particulièrement celle de l’ère Efraín Ríos Montt (1982-1983).
(d’après Télérama)