LES éBLOUIS

co-écrit et réalisé par SARAH SUCO

DU 20 NOVEMBRE AU 10 DéCEMBRE

SORTIE

NATIONALE

avec Camille Cottin, Jean-Pierre Darroussin, Eric Caravaca, Céleste Brunnquell…
France - 2019 - 1h39

Camille a 12 ans, aime le cirque qu’elle pratique avec enthousiasme, et est l’aînée d’une famille nombreuse. Ses parents sont attentifs et aimants, mais sa mère un peu perdue et déstabilisée depuis la naissance de la petite dernière. C’est dans la paroisse de leur quartier qu’elle va trouver du réconfort et de la reconnaissance, incitant toute sa famille à vivre au sein de cette communauté religieuse basée sur le partage et la solidarité. Les membres y sont chaleureux, rassurants, aimants… mais aussi exigeants : ainsi la passion pour le cirque de Camille n’est pas compatible avec leurs valeurs. Camille accepte, sa mère, sa famille ont l’air d’aller tellement mieux…
Les Éblouis est un film à la fois simple et extrêmement fort et touchant. Il décrypte finement les mécanismes d’embrigadement qui utilisent les faiblesses de chacun.
Nous aimons bien Sarah Suco. Actrice, nous l’avons découverte dans les films de Louis-Julien Petit Discount, Les invisibles et croisée dans La belle saison, Aurore, Place publique… Elle passe ici derrière la caméra et elle n’a pas fait ce grand saut par hasard. Son film est d’ailleurs dédié à ses jeunes frères et sœurs car elle a dû vivre avec eux durant dix ans dans une communauté semblable et en a tiré l’authenticité de son récit. À aucun moment le film ne tombe dans la caricature, et il décrit bien ces petits riens qui font basculer de la normalité à l’étrangeté voire pire. Les personnages des parents, remarquablement campés par Camille Cottin et Eric Caravaca, tout en ambivalence, évoquent les sentiments troubles, entre adhésion aveugle à la logique sectaire et amour sincère de leurs enfants. Face à eux, Jean-Pierre Darroussin est formidable en prêtre tour à tour bienveillant et franchement inquiétant.