LES ENVOÛTéS

DU 01 AU 07 JANVIER

à L'AFFICHE UNE

SEULE SEMAINE

co-écrit et réalisé par PASCAL BONITZER

avec Sara Giraudeau, Nicolas Duvauchelle, Nicolas Maury, Anabel Lopez, Josiane Balasko...
France - 2019 - 1h41

C'est une histoire très particulière, funèbre et abstraite, adaptation d'une nouvelle d'Henry James, Les Amis des amis, récit fantastique qui interroge les frontières entre l'amour, la mort et la vie après la mort et qui tire du côté du fantomatique et du fantasmagorique. Difficilement transposable au cinéma puisque notion vague et obscure mais c'était compter sans la détermination de Pascal Bonitzer qui a créé le personnage de Coline pour incarner librement l'idée de James et adapter à l'écran la dramaturgie de ce conte d'amour, de folie et de mort.
Coline donc, jeune journaliste pigiste, se voit proposer par la rédactrice en chef d'un journal psychologique d'écrire un papier sur un artiste peintre qui réside dans les Pyrénées et qui a vu apparaître le fantôme de sa mère au moment même de la mort de celle-ci… Si l'idée lui paraît au premier abord des plus saugrenues, elle accepte cependant la commande, pragmatique - il faut bien manger - mais intéressée également parce que Azar (!), son amie et voisine de palier, elle aussi artiste, vient de vivre une expérience similaire…
Et la rencontre a lieu, glaciale, dans la maison de Simon, isolée, un tantinet sinistre, située au cœur des Pyrénées. L'interview démarre, maladroite, puis tourne court, aucun des deux ne semblant vouloir aller plus loin vers l'autre, chacun décidant de rester retranché.
Pourtant, très rapidement, Simon tente de séduire Coline, et elle ne résistera pas longtemps au charme ténébreux du peintre. Et c'est justement cette histoire d'amour au cœur de l'intrigue qui va plonger Coline dans une spirale de sentiments qui vont peu à peu lui faire perdre pied…