top of page

LES FANTÔMES

du 03 au 23 JUILLET

SORTIE NATIONALE

écrit et réalisé par JONATHAN MILLET

avec Adam Bessa, Tawfeek Barhom, Julia Franz Richter, Hala Rajab...
France/All./Belg. - 2024 - 1h45 - VOST

Les Fantomes.jpg

Une photo à la main, Hamid fait le tour des chantiers strasbourgeois et des centres d’accueil à la recherche de la silhouette floue et effacée d’un homme. Il ne s’agit pas d’un proche, comme nous le dévoile progressivement le scénario, mais d’Harfaz, un ancien bourreau syrien. Ancienne victime d’Harfaz et membre d’une organisation secrète de citoyens syriens qui poursuivent les criminels de guerre, Hamid explore méthodiquement la ville et suit la piste de son ancien bourreau. Un homme dont il n’a jamais vu le visage mais dont jamais il n’oubliera la tessiture de la voix. Pour toujours sont ancrés en lui le son de la démarche d’Harfaz, le souffle de sa respiration, l’odeur de sa transpiration. Alors souvent il ferme les yeux, il écoute, il sent, utilisant chacun de ses sens, chacun de ses souvenirs pour démasquer l’ancien tortionnaire du régime de Bachar al-Assad. Sur une intuition, il se met à suivre un homme... jusqu’à l’obsession.
Inspiré de faits réels, le saisissant film de Jonathan Millet impressionne par sa maîtrise comme par son sujet. Le thriller vous happe et l’on plonge dans ce vertigineux film sensoriel où chaque son prend une dimension étonnante. Porté par un acteur magnétique (Adam Bessa déjà incroyable dans Harka), qu’on ne se lasse jamais de suivre, le film nous place, tout comme son héros, dans la position du pisteur, enquêtant partout où logent, travaillent, survivent les syriens exilés. En mêlant ainsi sa chasse à l’homme, et à la justice, à des réflexions sur le statut des réfugiés ou le syndrome du stress post-traumatique, le cinéaste livre un long métrage brillant et engagé.

bottom of page