LES MIENS

co-écrit et réalisé par ROSCHDY ZEM

du 23 novembre au 06 décembre

SORTIE
NATIONALE

avec Roschdy Zem, Maïwenn, Sami
Bouajila, Meriem Serbah, Rachid Bouchareb, Abel Jafri, Nina Zem…
France - 2022 - 1h26

Les miens 2.jpg

Comme souvent dans les familles, tout commence par un repas autour de quatre frères, Ryad, Moussa, Salah et Adil, et de leur sœur Samia. S’y ajoutent les trois enfants de Moussa, une jeune cousine, la femme de Salah et Emma, la compagne de Ryad. Autour du gigot, l’ambiance est détendue, même si l’on reproche à Ryad, l’étoile de la fratrie (il est présentateur d’une émission TV de football) de ne pas être assez disponible pour sa famille. Mais quelques jours plus tard, c’est l’accident : Moussa (qui cache sa séparation avec sa femme et s’annihile dans son travail de directeur financier) s’effondre en dansant à une fête. D’abord diagnostiqué en commotion cérébrale, le choc se révèle rapidement un très grave traumatisme crânien avec son cortège d’effets secondaires : agressivité verbale, comportement désinhibé, humeur instable, somnolence permanente, déprime, etc... La famille doit donc s’occuper de lui…
Les Miens, Roschdy Zem l'a coécrit avec Maïwenn. Et cela se sent. Comme dans le dernier film de celle-ci, ADN, le cinéaste met en scène une famille sous tension, même s'il se fait un peu moins hystérique. Il signe une chronique familiale tendre et élégante, totalement autobiographique, nourrie de sa propre expérience de fils d'immigrés marocains ayant réussi à s'imposer. Souvent drôle - notamment grâce au personnage de Moussa, libéré de tout filtre social -, Les Miens ne fait pourtant pas un sujet des origines de son réalisateur et nous parle tout simplement d’une famille qui s'aime, se déteste, s'engueule… pour mieux se réconcilier. Articulant parfaitement la dimension personnelle à l’universalité du propos, Roschdy Zem signe un film sensible et plein de vie, qui croque joliment l'air du temps.