MICHEL-ANGE

1 SEMAINE DU 04 AU 10 NOVEMBRE

co-écrit et réalisé par ANDREÏ KONCHALOVSKY

avec Alberto Testone, Jakob Diehl, Orso Maria Guerrini, Francesco Gaudiello...
Italie - 2020 - 2h14 - VOST

Florence, début du XVIème siècle. Les mécènes ne sont pas si nombreux et les artistes d’alors se les disputent, prêts à quelques bassesses pour récupérer les faveurs d’un clan. Enjeu d’autant plus important pour ceux qui sculptent, tant le matériau est cher. Et c’est peut-être là le premier génie de Michel-Ange : comprendre la roche, ses veines, ses pulsations… Dévoiler ce que recèle la matière… Issu du milieu des artisans, il est du genre brut de décoffrage : il ne fait pas salon, bien incapable d’une once de diplomatie. Pourtant les puissants semblent prêts à tout lui pardonner. Étonnant de découvrir sans le rond, constamment au seuil de la mendicité, celui dont l’œuvre n’a pourtant pas de prix. Cela l’amènera à bafouer ses engagements avec ses protecteurs historiques, la famille Della Rovere, pour céder aux injonctions de la famille De Medicis… Voilà notre homme tiraillé entre deux commanditaires, torturé par sa conscience, sa force vitale indomptable, ses hallucinations mystiques, ses ambiguïtés jalouses.