PETIT PAYS

co-écrit et réalisé par ERIC BARBIER

SORTIE NATIONALE

à PARTIR DU 18 MARS

Nous venons d'apprendre

que la sortie nationale

du film PETIT PAYS est reportée.

Les séances du film annoncées à partir

du 18 mars sur notre programme papier sont donc annulées.

avec Jean-Paul Rouve, Djibril Vancoppenolle, Dayla De Medina, Isabelle Kabano…
France - 2020 - 1h53

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père, entrepreneur français, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce “petit pays” d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
Eric Barbier a réussi l’exploit de mettre en images le splendide et émouvant roman de Gaël Faye, inspiré de son enfance au Burundi, où il retrace les tourments et les interrogations d’un enfant pris au piège de l’Histoire.
Rarement passage des mots aux images nous aura procuré autant d’émotions. Tout ici sonne juste, sensible. Tourné sur place, avec une majorité d’acteurs non professionnels qui y revivent leur propre histoire, le film  nous propulse dans ce petit pays, immergés dans sa lumière, son parfum, sa musique…
L'enfance, son infinie douceur, ses bonheurs, vont se heurter à la violence, bien présente, mais toujours vue du point de vue de l’enfant et le plus souvent hors champ ou racontée.
“J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants” écrivait Gaël Faye. Petit Pays est est aujourd’hui un magnifique film, à la hauteur de ce premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.