PRéSIDENTS

écrit et réalisé par ANNE FONTAINE

UNE SEMAINE DU 21 AU 27 JUILLET

avec Jean Dujardin, Grégory Gadebois, Pascale Arbillot, Doria Tillier...
France - 2021 - 1h38

Présidents.jpg

Cette comédie jubilatoire et poétique deviendra-t-elle un film d’anticipation politique ?
Anticipation de quelques mois puisque nous sommes à la fin de l’année 2021, alors que les radios annoncent l’écroulement de la cote de popularité de notre jupiter national à quelques mois de l’élection présidentielle, tandis que celle d’un ancien président, François, retiré de la vie politique dans la campagne limousine, connaît une sacrée embellie. Quelque part dans un appartement cossu de l’Ouest parisien, Nicolas, un autre ancien président, y voit l’opportunité de briser la monotonie d’une vie un peu trop tranquille aux côtés de son épouse cantatrice. Pourquoi ne formerait-il pas avec François un duo de campagne pour battre la Marine au plus haut dans les sondages (ça c’est tristement crédible) et le Manu totalement dans les choux ?
Voilà donc Nicolas, flanqué de son inévitable garde du corps, qui prend le premier train pour la Corrèze où François s’est construit une existence partagée entre l’apiculture et la lecture aux côtés d’Isabelle, vétérinaire de campagne, qui compte bien faire tout ce qui est en son pouvoir pour que son aimé ne rechute pas dans cette terrible maladie qu’est la politique et la lutte pour le pouvoir.
Notre bonheur de spectateur vient surtout de la performance exceptionnelle des deux acteurs : Jean Dujardin, qui incarne à merveille Nicolas malgré son 1m82 alors que le vrai Sarkozy arrive à peine, sans talonnettes, à l’épaule de Carla, et l’extraordinaire Gregory Gadebois, parfait François : son côté débonnaire de président “normal”, son humour et ses phrases assassines, et son côté séducteur tranquille mais efficace qu’il exerce même sur Nathalie, l’épouse de Nicolas.