REPRISE EN MAIN

co-écrit et réalisé par GILLES PERRET

à partir du 19 octobre

SORTIE
NATIONALE

VENDREDI 12 OCTOBRE 20H30 AVANT-PREMIERE DU FILM
SUIVIE D’UNE RENCONTRE AVEC LE REALISATEUR GILLES PERRET

avec Pierre Deladonchamps, Laetitia Dosch, Grégory Montel,
Finnegan Oldfield...
France - 2022 - 1h47

Reprise-en-main_4K_07┬®ELZEVIRFILMS.jpg

Gilles Perret passe à la fiction. L’auteur des documentaires Les Jours heureux, sur la genèse du programme du Conseil National de la Résistance, La Sociale, sur la naissance de la Sécurité Sociale, Debout les femmes !, sur les employées des services à la personne, s’essaie à la comédie… sociale, forcément. En écho à l’un de ses premiers films, Ma mondialisation, où il montrait l’industrie du décolletage de la vallée de l’Arve en proie aux délocalisations, il raconte, dans Reprise en main, l’épopée drolatique de trois bras cassés. Un ouvrier dépolitisé, un petit patron épuisé et un banquier renégat tentent de sauver une entreprise de la mainmise d’un fonds vautour.
Cédric, ouvrier passionné, travaille - comme son père avant lui - dans une entreprise de mécanique de précision en Haute-Savoie. Déjà rachetée par un fonds d'investissement, avec son lot de restructuration, d'optimisation, de licenciements, l'usine s'apprête à être cédée de nouveau. Inquiet des conséquences de ce nouveau changement de propriétaires, Cédric et ses amis d'enfance décident de tenter l'impossible : se faire passer pour des financiers et acquérir eux-mêmes leur entreprise.
Ancré dans sa vallée de l'Arve natale, le cinéaste choisit le ton de la comédie pour insuffler humour et espoir à un contexte social difficile - et bien réel. Fidèle à ses origines et à ses valeurs, il réalise ainsi un film joyeusement engagé. Entre montagne grandiose et usine impitoyable, une fable revigorante pour donner du baume au cœur et aux luttes.