SéJOUR DANS LES MONTS FUCHUN

écrit et réalisé par GU XIAOGANG

SORTIE

NATIONALE

à PARTIR DU 1ER JANVIER

avec Qian Youfa, Wang Fengjuan, Sun Zhangjian, Sun Zhangwei,
Zhang Renliang., Zhang Guoying...
Chine - 2020 - 2h30 - VOST

Aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres. Aujourd’hui “Mum” fête ses soixante-dix ans et pour l’occasion ses quatre fils et leurs enfants sont tous là. Cela faisait longtemps que la famille n’avait pas été ainsi réunie, chacun étant pris par son boulot (pas toujours stable), ses problèmes (souvent des dettes) et puis la vie qui passe si vite... surtout dans ce coin de la Chine où tout change et se transforme. Nous sommes à Fuyang, au sud-ouest de Shanghai sur les bords de la rivière Fuchun, une ville en pleine transformation où l’on abat des quartiers entiers pour reconstruire plus haut, plus beau.
“Mum” a donc soixante-dix ans et profite de cette journée d’été en famille lorsqu’elle est prise d’un malaise. Le verdict de l’hôpital est sans appel : trop fragile la vieille dame ne peut plus vivre seule, ses enfants vont devoir s’occuper d’elle.
Ainsi débute cette magnifique fresque ambitieuse et superbe, portrait de la société chinoise à travers trois générations : la grand-mère, ses quatre fils engagés dans des parcours contrastés -le restaurateur, l'artisan pêcheur, le flambeur semeur de trouble et le benjamin immature -, et leurs enfants auxquels on cherche le meilleur parti en espérant que leur mariage pourra améliorer le sort de la famille...
Ce film fleuve suit pas à pas chacun des personnages et nous entraîne aux rythmes des saisons dans une ample galerie de portraits. Premier film d’un jeune réalisateur Séjour dans les monts Fuchun est une chronique familiale tendre, cruelle, douce et bouleversante. Hommage à la peinture chinoise (Séjour dans les Monts Fuchun est une peinture du 14ème siècle) le film se savoure et se découvre peu à peu, à la façon dont les anciens déroulaient les tableaux, lentement, dans un mouvement allant de droite à gauche, laissant le temps de voir chaque détail, chaque personnage.
Une fois n’est pas coutume, nous vous livrons ici la toute fin du film qui se termine par un carton prometteur : “Fin de la première partie”... On a déjà hâte de poursuivre le voyage...