top of page

SI SEULEMENT JE POUVAIS HIBERNER

Avec Battsooj Uurtsaikh, Nominjiguur Tsend, Tuguldur Batsaikhan…
Mongolie - 2024 - 1h38 - VOST

réalisé par Zoljargal Purevdash

du 31 janvier au 13 février

Si seulement je pouvais Hiberner
Cinéma Pandora Achères

Ulzii habite une yourte dans un quartier défavorisé d’Oulan-Bator, en Mongolie. Passionné par les sciences, il voudrait passer un concours afin d’obtenir une bourse d’études. Mais la mort de son père, la dérive de sa mère, l’obligent à subvenir aux besoins de sa fratrie. Heureusement des voisins âgés et bienveillants ne manqueront pas de les soutenir. Premier film mongol présenté au Festival de Cannes, rude et tendre à la fois, Si seulement je pouvais hiberner est une histoire universelle, celle d’un combat, d’une révolte contre l’injustice. Malgré la pauvreté extrême, Zoljargal Purevdash réussit le tour de force de faire un film chaleureux, porté par de jeunes comédiens époustouflants.

bottom of page