SWALLOW

écrit et réalisé par CARLOS MIRABELLA DAVIS

DU 11 AU 24 MARS

Vendredi 20 mars :

tarif unique
9€ pour les deux films

Une petite soirée “films de genre” pour partager ces deux films étranges
et rejouissants et mettre en lumière un cinéma riche et inventif !

Laissez-vous tenter !

20h30 : projection de VIVARIUM    22h30 : projection de SWALLOW         

avec Haley Bennett, Austin Stowell,
Elisabeth Marvel, David Rasche, Denis O'Hare...
USA - 2020 - 1h35 - VOST

Swallow (“avaler” en anglais) a le charme vintage d’un drame des années 1950, avec son personnage d’épouse apparemment parfaite, mais également le ton contemporain d’une œuvre féministe qui embrasse toute la complexité du XXIème siècle. Pour comprendre ce grand écart, il faut préciser que son jeune réalisateur et scénariste, le New-Yorkais Carlo Mirabella-Davis, cite parmi ses références Douglas Sirk, Chantal Akerman ou encore Alfred Hitchcock.
Hunter Conrad a tout pour être heureuse : un riche et beau mari héritier de l'empire financier paternel, une grande maison de béton et de verre nichée entre un lac et une forêt profonde. Mais les banlieues les plus chics, comme les visages les plus lisses, cachent des fissures qu'un tremblement suffit à faire voler en éclats. Et ce tremblement, pour Hunter, va se manifester de la plus étrange façon : elle développe un trouble compulsif du comportement alimentaire, le Pica, caractérisé par l’ingestion d’objets divers. Son époux et sa belle-famille décident alors de contrôler ses moindres faits et gestes pour éviter le pire. Mais cette étrange et incontrôlable obsession ne cacherait-elle pas un secret plus terrible encore ?
Brillamment mis en scène et interprété par des comédiens hors pair (Haley Bennett s'offre là un rôle à la mesure de Mia Farrow dans Rosemary's baby), Swallow est un un beau portrait de femme. Un film dérangeant et passionnant.