top of page

écrit et réalisé par JEFF NICHOLS

THE BIKERIDERS

SORTIE NATIONALE

du 19 juin au 09 juillet

avec Austin Butler, Jodie Comer, Tom Hardy, Michael Shannon...
USA - 2024 - 1h56 - VOST

The Bikeriders.jpg

Chicago, années 60. Kathy croise dans un bar de la ville le charismatique Benny qui vient d’intégrer la bande de motards des Vandals, dirigée par Johnny. Elle découvre alors un monde nouveau, fait d’amitiés fortes, de marginalité, de principes mais aussi d’une violence incontrôlable. Alors que le club grossit et évolue au fil des ans, Benny devra choisir entre Kathy et sa loyauté aux Vandals.
Huit longues années que nous étions sans nouvelles de Jeff Nichols, cinéaste prodige et passionnant qui nous a durablement impressionnés par ses précédents films : Take Shelter, Mud, sur les rives du Mississippi, Loving… Des films aussi différents que réussis, profondément ancrés sur le sol américain pour mieux en renouveler l’imaginaire. S’il délaisse pour ce sixième long-métrage ses habituelles terres sudistes, il se plonge à nouveau dans une mythologie typiquement étatsunienne, celle des gangs de motards nés dans les années 60, symboles d’une contre-culture éprise de liberté. Si le thème peut sembler éloigné de nos préoccupations, Nichols nous démontre la puissance du cinéma : sa mise en scène nous happe, transcende son sujet et, ainsi, la trajectoire de ses personnages nous émeut. Contée avec un accent à couper au couteau par Jodie Comer - qui incarne à merveille Kathy - cette histoire de motards qui brûlent leur vie comme le bitume prend des airs de western crépusculaire, dans lequel la “légende” se confronte à la réalité et au choc des générations... Convoquant autant l’époque qu’un certain classicisme cinématographique, Jeff Nichols signe une fresque ample et intime, peuplée de personnages complexes et savoureux. Du grand art, tout simplement.

bottom of page