TWIST à BAMAKO

DU 12 AU 25 JANVIER

écrit et réalisé par ROBERT GUéDIGUIAN

avec Stéphane Bak, Alice Da Luz, Saabo Balde, Bakary Diombera...
France/Sénégal - 2021 - 2h07

TWIST_A_BAMAKO 2.jpg

1962, le Mali devenu indépendant est dirigé par Modibo Keita, socialiste convaincu, qui souhaite réformer son pays pour l’engager sur la voie du développement. Élève brillant, fils aîné modèle d’une famille aisées de Bamako, Samba fait partie de cette jeune garde enthousiaste, et sillonne le pays avec une paire d’amis pour expliquer aux paysans les vertus du socialisme. Le soir, ils se pressent dans les clubs de la ville et dansent le twist sur des musiques venues de France, d’Angleterre et des États-Unis. C’est au cours d’une mission dans un village éloigné que Samba rencontre Lara : mariée de force au petit-fils du chef du village, elle veut fuir. Bouleversé par sa détermination (et sa beauté), Samba la ramène à Bamako…
Sans s’approprier cette histoire, on sent bien que Guédiguian se reconnaît ici dans les aspirations politiques, l’idéalisme et le désir d’émancipation de ses personnages. L’écriture comme la reconstitution sont extrêmement documentées et soignées. Ce sont les photographies de Malick Sidibé “Twist Mali” qui ont donné envie à Guédiguian de raconter cette histoire, leurs reconstitutions ponctuent d’ailleurs le film, et c’est une chouette idée et un bel hommage.