top of page

co-écrit et réalisé par ANTOINE RAIMBAULT

UNE AFFAIRE DE PRINCIPE

SORTIE NATIONALE

du 1ER au 28 mai

avec Bouli Lanners, Thomas VDB,
Céleste Brunnquell...
France - 2024 - 1h35

Une affaire de principe2.jpg

Bruxelles, 2012. Après avoir été fondateur et porte-parole de la Confédération Paysanne, José Bové est depuis 2009 député européen pour le parti Europe Écologie Les Verts. Quand il apprend que le commissaire à la santé - par ailleurs plutôt l’un de
ses “adversaires” politiques - est limogé du jour au lendemain, dans la plus grande opacité et selon une procédure douteuse, José Bové y voit une grave atteinte à la démocratie. Face au silence des organes de direction, il décide de mener l’enquête, accompagné de son assistant parlementaire et d’une jeune stagiaire idéaliste. Ce qu’ils vont découvrir ira bien au-delà de ce qu’ils avaient imaginé...
Le premier plaisir d’Une affaire de principe, c’est son casting : sans jamais chercher à le singer, même la pipe au bec, Bouli Lanners campe un José Bové savoureux ; à ses côtés, Thomas VDB et Céleste Brunnquell apportent au récit leur énergie et leur humour bonhomme. Dans la continuité de son précédent long-métrage, Une intime conviction, Antoine Raimbault part de la réalité - l’affaire relatée a vraiment eu lieu - pour construire une intrigue rythmée et haletante. Comme savait si bien le faire le cinéma américain des années 70, Une affaire de principe plonge au cœur d’une institution politique
et rend intelligibles ses mécanismes pourtant complexes. Porté par un trio de personnages à la fois à l’intérieur du système et étranger à son fonctionnement, il nous éclaire sur la manière dont sont prises les décisions à l’échelle européenne. Mené avec fluidité, le déroulement des investigations et de leurs découvertes progressives est aussi palpitant que passionnant.

bottom of page